Le carnet d’adresses (B2B)

Quelques mots sur vous …

Bonjour à Toutes et à Tous,

Jean LEFEVRE, 39 ans, depuis toujours passionné par les sports de glisse et la nature.

Après des études dans le sport (STAPS), j’ai eu comme première véritable expérience professionnelle un poste de conseiller commercial en Gestion de Patrimoine. Clairement, j’ai tout appris sur le terrain : commercial, juridique, fiscal, puis droit de l’urbanisme, construction etc…

Je me suis rapidement pris au jeu, me suis formé sur le tas avant de retourner sur les bancs de l’école pour obtenir un master en droit immobilier ; je me suis installé en indépendant au bout de deux ans.

Ayant bon nombre de clients qui avaient des besoins en déficit foncier, je recherchais des opérations avec travaux mais avais du mal à trouver des opérations avec un bon ratio emplacement/prix. J’ai donc fait une première opération pour mes clients. Puis une deuxième, une troisième etc….

Puis nous avons ouvert nos opérations à d’autres CGP que je connaissais, puis aux agents immobiliers.

Je passais de plus en plus de temps à réaliser des opérations de promotion dans l’ancien, puis le neuf, au point que cette activité qui me passionne devenait prépondérante.

Quelle est votre activité ?

« L’immobilier dans toute sa complexité ! »

Depuis fin 2019, j’ai revendu le portefeuille CGP et je me consacre à 4 activités :

  • La promotion dans l’ancien ;
  • La promotion dans le neuf ;
  • Le montage d’opérations pour compte de tiers (foncières…) ;
  • La gestion locative.

Les programmes neufs et anciens sont commercialisés aussi bien avec des CGP que des agents immobiliers locaux, ce qui m’oblige à persister sur ma volonté de départ : proposer des opérations de qualité au prix du marché.

Quel est votre domaine de prédilection ?

« Redonner une seconde vie aux immeubles de centre ville ! »

Nous réalisons tout type d’opération de promotion mais nous penchons majoritairement les opérations de logements.

Je dois avouer que, malgré tous les problèmes et difficultés que cela engendre, j’ai un gros coup de cœur pour la rénovation d’immeubles en centre-ville : redonner vie à une histoire qui était en train de s’éteindre, ramener les Hommes dans le cœur de ville, le cœur de nos civilisations, c’est un gros kiff !

Quelle est votre plus belle réalisation ?

«  Un immeuble à notre image »

L’immeuble réhabilité dans lequel nous avons réalisé nos bureaux me parle, forcément.

Ce n’est pas la plus belle réalisation que nous ayons faite, mais cet immeuble mêle stationnements, commerces, bureaux et logements en plein centre-ville, il correspond bien à notre philosophie de « lieux de vie ».

Et quoi de plus pratique que d’avoir comme showroom le lieu où l’on accueille les clients et partenaires ?

Quelle anecdote souhaiteriez-vous partager avec les membres du groupe ?

«  L’humain au cœur de notre métier »

Il y a 4 ans, nous faisons l’acquisition à Marseille d’une ancienne clinique vétérinaire que nous avons réhabilité en lofts.

Le propriétaire est l’ancien vétérinaire qui occupait les lieux, à la retraite, âgé de plus de 90 ans et souhaitant se séparer de son bien pour que ses enfants ne se fassent pas la guerre lors de la succession.

Avant de démarrer les travaux, nous retournons sur place faire un inventaire des (nombreux…) objets à retirer. Nous tombons, dans une cave bien au frais, sur une belle collection de bouteilles de vins et champagnes.

J’en informe le propriétaire qui me répond « vous êtes honnête, c’est bien. Je vous propose que nous buvions ces bouteilles ensemble » !

Je vous passe les détails sur les repas arrosés de grandes cuvées à entendre les mémoires de cet Homme plein de bon sens, mais il me reste aujourd’hui une bouteille de « Moët et Chandon cuvée Dom Perignon Vintage 1970 » qui trône dans mon bureau, en sa mémoire.

Comment voyez-vous l’avenir des métiers de l’immobilier ?

«  Le fond de notre métier demeurera, la forme changera ! »

Ça fait un peu réponse « convenue », dans la mesure où tout le monde se vante d’aller dans ce sens aujourd’hui, mais il est évident pour moi que l’avenir des métiers de l’immobilier passe par la digitalisation et le « verdissement » de nos activités.

Nous avions mis en place les signatures électroniques bien avant le 1er confinement (au point que peu de monde arrivait à suivre en face). Ce n’est qu’un début.

Toutefois, je pense que l’humain restera au cœur de nos métiers (on parle de la « tanière » dans laquelle on va s’abriter…) : le fond demeurera, la forme va changer…

En ce qui concerne le « verdissement », il me semble que cela passera par un gros frein à l’étalement urbain consommateur de matières premières, d’énergie et de terres rendues stériles.

La ville va se recentrer sur elle-même.

De notre côté, nous essayons humblement de nous passer le plus possible de matériaux synthétiques pour aller sur des matières premières naturelles : ce n’est pas facile mais à mon sens essentiel pour l’avenir.

Quelles valeurs souhaitez-vous transmettre ?

” Ecouter, s’adapter, transmettre, respecter ”

J’essaie toujours de garder à l’esprit la finalité de mon métier.

Lorsque l’on travaille, on peut facilement être absorbé par la tache sur laquelle on est, le développement que l’on veut donner à son entreprise etc…

C’est important, mais à mes yeux il est essentiel de se rappeler ce que l’on fait : nous produisons des logements, dans lesquels des gens vont vivre.

C’est ce regard qui nous permet de toujours réaliser des logements qui certes répondent à une règlementation parfois absurde, mais restent tournés vers le besoin final du client.

Nous ne vendons pas des m², nous réalisons des lieux de vie.

Que souhaitez-vous partager avec les membres du groupe ?

La recherche foncière, c’est le nerf de la guerre.

Partager des sujets sur ce thème serait une bonne idée.

Jean Lefevre – 04 94 00 55 81 – [email protected]www.opportunimmo.fr

Utilisez les leviers de business du groupe privé LinkedIn “les petits génies de l’immobilier” !
Boostez votre visibilité en épinglant votre publicité dans le groupe LPGI – 600 euros / semaine
Accélérateur de visibilité et de notoriété – Votre interview recommandée à partir de 600 euros

Rédigé par Tom Delaey – Fondateur LPGI – Les petits génies de l’immobilier – http://lpgi.club