Le carnet d’adresses (B2B)

Quelques mots sur vous …

Bonjour à Toutes et à Tous,

J’ai 58 ans, marié (2 enfants) ; j’habite Bordeaux depuis presque 8 ans après avoir passé mes 20 premières années à Mantes la Jolie puis mes 30 années suivantes à PARIS pour y faire mes études (ISG 87 – Bac + 5) et enfin apprendre et exercer mon métier de promoteur immobilier. Je suis amoureux du Sud du Sud-Ouest et plus particulièrement du Sud des Landes, berceau familial. Le nom de famille en atteste…

«  Promoteur immobilier  »

Depuis 1986, j’exerce le métier de promoteur immobilier. J’ai travaillé exclusivement au début de ces trois décennies et demie au sein de grands groupes immobiliers français (Bouygues Immobilier, BNP PARIBAS Immobilier, EIFFAGE Immobilier, SOGEPROM, SNI, NEXITY et MARIGNAN) dans le domaine de la Maitrise d’Ouvrage.

J’ai eu la chance de pouvoir y occuper de nombreux postes, de la responsabilité de programmes à la direction générale de filiale en passant par le développement, la gestion d’investisseurs institutionnels, la qualité de la production, mais également l’achat et la vente de programmes de logements…. J’ai eu l’aubaine de pouvoir exercer des fonctions tant opérationnelles que fonctionnelles ou transverses.

Par ailleurs j’ai pu exercer à la fois la maitrise d’ouvrage de logements mais également de bureaux et de commerces et ce sur différentes régions de France : en Ile de France, en PACA sur le grand quart Nord Est de la France et in-fine sur la région Nouvelle Aquitaine de Bayonne à Poitiers.

J’ai eu la chance de pouvoir y occuper de nombreux postes, de la responsabilité de programmes à la direction générale de filiale en passant par le développement, la gestion d’investisseurs institutionnels, la qualité de la production, mais également l’achat et la vente de programmes de logements…. J’ai eu l’aubaine de pouvoir exercer des fonctions tant opérationnelles que fonctionnelles ou transverses.

Par ailleurs j’ai pu exercer à la fois la maitrise d’ouvrage de logements mais également de bureaux et de commerces et ce sur différentes régions de France : en Ile de France, en PACA sur le grand quart Nord Est de la France et in-fine sur la région Nouvelle Aquitaine de Bayonne à Poitiers.

« Le montage de projets complexes »

Homme de groupe, j’estime pouvoir apporter les résultats d’un parcours riche et donc une expérience voire une expertise sur le métier de promoteur et plus généralement de maitre d’ouvrage.

« A votre écoute »

A la recherche de la responsabilité d’un centre de profit voire de missions plus ponctuelles, mes compétences sont variées et trouvent leurs fondements sur l’expérience ; elles s’axent suivant trois paramètres : la Maitrise d’ouvrage d’opérations complexes, le Management d’équipes et enfin l’Organisation.

Je suis un homme d’expérience et respectueux des hommes et des femmes en place dans les entreprises.

Quelle est votre activité ?

« Construire le succès de projets immobiliers »

Pour résumer mon activité, c’est celle de trouver un terrain sur lequel on va inventer, construire, vendre et livrer un immeuble.

De là, on peut décliner le produit ; en effet « l’Immeuble » peut être de logements, de bureaux, d’activités, de commerces…les logements répondent à diverses thématiques, celle du social, du locatif libre, de l’accession, de la colocation, du haut de gamme, réhabilité ou neuf, géré ou non, pour les personnes âgées ou les jeunes, les plus fortunés ou les primo…

«  Mettre en musique »

On peut également décliner ce métier, en métier de chef d’orchestre qui connait très bien la partition mais qui se doit de faire jouer tout le monde en rythme et en fonction de chacun.

Le chef d’orchestre sans être un soliste, doit parler tous les langages, le juridique, le technique, le commercial, le communicant, l’esthétique, le financier, le fiscal…et être imprégné du bon sens de nos anciens, celui de préserver la planète avec pragmatisme.

« Transmettre la passion de ce métier »

Le métier de promoteur immobilier, je l’aime profondément pour l’exercer mais également pour l’avoir « décortiqué » dans tous les sens au travers de mes missions de Responsable et Directeur Qualité qui ont débuté chez EIFFAGE Immobilier en 1996 pour se terminer chez NEXITY en 2016 en passant par la contribution active à la certification ISO 9001 de SOGEPROM.

Quel est votre domaine de prédilection ?

« Le montage  de projet immobilier »

Mon domaine de prédilection, c’est l’entièreté de mon métier ; comment faire un choix parmi ses enfants, on les aime tous…!! Pour être plus sérieux, je pense sans doute être plus performant dans le montage d’une opération.

Une opération bien montée a de grande chance de se dérouler sans trop d’encombre ; à l’inverse une opération qui part de biais ne se redresse jamais !

« Accompagner et Manager »

Pour prendre un peu plus de hauteur par rapport à l’opérationnel, je dirais qu’en tant que praticien, analyser l’organisation d’un service ou d’une structure pour les rendre plus efficaces tant sur le plan humain que matériel, est quelque chose qui m’anime profondément et qui m’a permis de performer dans les missions plus transverses de la Qualité.

Enfin, est-ce véritablement une spécialisation…mais j’aime manager et être proche de mes équipes.

Quelle est votre plus belle réalisation ?

« Des réalisations mémorables »

Il est un fait qu’une carrière longue de 34 ans est jalonnée soit de faits marquants, soit de réalisations mémorables.

Voici les quelques actions qui resteront sans doute

longtemps dans mon esprit car celles-ci sont ressorties vraiment de mon « quotidien »

« Un délai de 15 mois …  »

La réalisation de 10 000 m² de Bureaux à Strasbourg pour la Sté Générale :

Être Maitre d’ouvrage de 10 000 m² de bureaux n’est pas une performance en soit, mais partir d’une page blanche pour définir la commande à l’instant « T » et livrer l’immeuble 15 mois plus tard tient de la prouesse d’un bon chef d’orchestre.

Ces quinze mois furent terribles en avalant les obstacles les uns derrières les autres : faire émerger le cahier des charges du client en un temps record, obtenir un permis en un mois, lancer la construction après appel d’offre d’Entreprise Générale sur plans de PC en PMG, gérer les contraintes sismiques dans le planning…le tout en fédérant une équipe complète pour respecter ce planning sans verser un centime de pénalité de retard !!!

« 10 000 logements …»

L’achat de 10 000 logements par la SNI (Caisse des Dépôts) en 2008 : La crise extrêmement subite de 2008 a incité le Gouvernement du Président Sarkozy à mettre en place un plan de relance du logement en France.

30 000 logements en cours de commercialisation chez les promoteurs devaient être rachetés par les bailleurs sociaux dont 10 000 par la SNI. Je fus le Directeur de ce projet ; la mission a duré 18 Mois et le montant investi a avoisiné les 1,5 Milliards d’Euro. Une mission passionnante avec la mise en place d’une « machine de guerre informatique » pour traiter 1700 dossiers, 62000 logements proposés, 330 Maitres d’ouvrage de NEXITY à la SCI familiale… Heureusement, au-delà des outils digitaux inventés et mis en place pour l’occasion, une équipe de 60 développeurs a été mobilisée pour m’épauler avec le soutien de la Présidence de la SNI. Passionnant…!!!!

« Nouvelle équipe, nouvel objectif »

La mise en place du service Qualité chez NEXITY : quoi de plus captivant que de monter un service in extenso avec une double problématique des plus redoutable : celle de remonter le taux de satisfaction client et celle de faire adhérer les équipes internes (plus de mille collaborateurs) à une nouvelle philosophie en bousculant les habitudes…

    De nombreux outils digitaux de gestion de la Qualité ont été inventés et développer en 6 ans, le suivi de la réclamation client, l’assistance 24/24 & 7/7, le respect des délais, la mise en scène de la livraison, la baisse du nombre de réserves….

Résultats : 2,83 réserves par logement sur l’ensemble de la production France, 300 tablettes surfaces acquises pour le suivi des travaux et les livraisons, 10 applications digitales mises en place, baisse constante de la réclamation client… un vrai succès et finalement une reconnaissance des équipes !

Quelle anecdote souhaiteriez-vous partager avec les membres du groupe ?

« Derrière, la boite conserve… »

Un flash qui me revient régulièrement, celui d’un homme âgé faisant ses courses dans le supermarché LECLERC le jour de l’ouverture au public du centre commercial Espace Clichy el 29 Mai 1996… !

En le voyant mettre sa boite de conserve dans son caddy, je me disais à l’époque que jamais cet homme ne pouvait soupçonner que pour réaliser ce centre commercial de ville dont j’avais la responsabilité, EIFFAGE avait construit en 18 mois, 700 places de parking en sous-sol, 15 000 m² de commerces et galerie, 80 logements sociaux et 270 studios pour étudiants…

« Beaucoup de travail ? »

Et, pour permettre cette réalisation sur les anciennes usines Citroën mais aussi Renault, pas moins de 16 permis de construire avaient été déposés en même temps pour un projet réalisé sur deux ZAC mitoyennes, avec une voie de desserte à cheval sur deux villes et deux départements différents.

Quel plaisir de voir des gens investir les lieux que vous avez fait construire sans se douter des étapes parfois très longues rencontrées par les promoteurs.

Comment voyez-vous l’avenir des métiers de l’immobilier ?

« Complexité administrative »

Les Métiers de l’immobilier se complexifient au fil du temps. On aurait pu penser que ce métier tel qu’on le connait – qui a éclos me semble-t-il sous sa forme actuelle dans le courant des années 70 – se serait de plus en plus professionnalisé. Ce fut le cas sans pour autant que l’on arrive à « industrialiser » la production. Il y a de plus en plus de normes, de plus en plus de difficultés administratives supportées par les promoteurs qui malheureusement sont de moins en moins appliquées à 100% par nos instances politiques locales par manque de courage.

Et, si la pression de la nécessaire production gomme ces volontés politiques du slow-building en Ile de France, c’est très loin d’être le cas en province ; où sont les maires bâtisseurs ? ceux qui ont une véritable vision à long terme pour leur ville sans vision dogmatique et sans avoir peur de quelconques reproches électoralistes, tout en restant dans une construction vertueuse ?

Je vois le métier de promoteur comme un métier qui se complexifie mais qui répondra toujours au principe de la construction de la ville sur la ville. Heureusement, la population augmente, la demande de logement est plus que pressante et nous n’avons jamais vu un promoteur fermer par manque de matière première, le foncier !

Que souhaitez-vous partager avec les membres du groupe ?

« La Transmission »

Les valeurs que je souhaite transmettre sont celles de transmission. Sans tout savoir, loin de moi cette pensée, je prends un réel plaisir à transmettre mon expérience aux jeunes que j’ai la chance d’encadrer, à raconter, échanger et m’imprégner de la vision de la nouvelle génération qui sait nous apporter une nouvelle façon de vivre le logement et de comment vivre dans le logement qui devient son bureau où son co-bureau… réfléchissons ensemble.

Jean Charles Deyris – Assistant à Maîtrise d’Ouvrage – 06 20 84 00 49 – jc.deyris@neuf.fr

Rédigé par Tom Delaey – Les petits génies de l’immobilier – https://lpgi.club